Un sac de billes

Un sac de billes


18 septembre 2018

Il fut un temps où les billes c’était ma respiration, un synonyme d’éclats de rires, d’air libre à l’école. Aujourd’hui les éclats sont encore là, mais ils sont faits de fève de cacao, de céréales enrobés de chocolat et de praliné. La cour de récré s’est transformée en salon de dégustation. Les billes d’autrefois gagnées ou perdues sont troquées par les sujets de conversations du moment. Accoudé au comptoir de la boutique Noailles, ces billes croustillantes aux éclats de noisettes torréfiés, dénommées Karaliné, accompagnent harmonieusement mon matinal. J’entends presque le carillon de la cour de récréation ou bien serait-ce mon imagination ?