L'or du Guatemala

L'or du Guatemala


5 décembre 2018

Une fois que la "boule" est passée dans la machine de torréfaction, les grains sont déversés dans un « moulin » qui brasse les grains encore chauds. La senteur est puissante, entêtante, on se croirait, tel un lilliputien, dans les entrailles d’une machine à café. Ici c'est encore le Guatemala Platanillo (un café estampillé Rainforest), ne dirait on pas de l’or en fusion prêt à être moulé en lingots ?



https://www.noailles.com/6-1-p-cafes-guatemala-platanillo.html?